Diététicien ou « nutritionniste/nutrithérapeute/coach en nutrition » ? Qui choisir ?

Le 13/11/2017, nous lançons une vaste campagne afin de défendre notre métier et contre les personnes abusant de notre titre. Des informations supplémentaires suivent très bientôt …
Affiche de la campagne « Diététicien ou charlatan, qui choisir ? »

Beaucoup d’entre vous, déroutés par la pléthore d’informations qu’on retrouve dans les médias concernant l’alimentation, aimeraient passer la porte d’un professionnel de l’alimentation afin de recevoir des conseils fiables et personnalisés. Mais là aussi, vous vous retrouvez désarçonnés devant la multitude de dénominations de « spécialistes » : diététicien(ne), nutritionniste, nutrithérapeute, naturopathe, coach en nutrition, … Y a-t-il  une différence ? Et bien oui, une différence majeure qui ne permet plus de doute quant à la personne à choisir.

Les diététiciens sont  diplômés d’une haute école reconnue qui dispense un enseignement supérieur paramédical. Pendant leurs trois années d’étude, les futurs diététiciens vont étudier tous les aspects de l’alimentation mais aussi toutes les disciplines scientifiques et médicales qui vont leur permettre de comprendre les liens entre l’alimentation et la santé. Le diététicien est le seul spécialiste de l’alimentation reconnu ! Son titre est protégé et fixé par l’Arrêté Royal du 19 février 1997. De plus, depuis 2011, un agrément octroyé par le SPF Santé publique est obligatoire pour exercer le métier de diététicien. Cet agrément garantit au patient un service professionnel de qualité car il prouve que le diététicien répond aux exigences requises pour l’exercice de la profession (étude, stages, obligation de formation continue, respect des règles professionnelles).
La plupart des mutualités pratiquent un remboursement des consultations exercées sur la base d’une prescription médicale par un diététicien diplômé et agréé.

Le terme « nutritionniste » n’est pas un titre protégé et ne répond à aucune exigence légale.
Les formations en nutrition  sont nombreuses et ne sont en aucun cas validées par le SPF Santé publique. Elles prolifèrent car elles répondent à une demande massive mais elles sont incomplètes (et souvent erronées) et légalement, ne permettent pas aux personnes qui la suivent de poser les actes exclusivement réservés aux détenteurs d’un bachelier en diététique.
Les conseils fournis par les experts en nutrition, nutrithérapeutes, nutricoachs, coachs en amaigrissement ou en nutrition, entraîneurs personnels, coach bien être, etc… n’offrent aucune garantie professionnelle ni scientifique et n’ont aucune valeur juridiquement fondée.

En ce qui concerne les médecins nutritionnistes, ils ont complété leur formation médicale par une formation en nutrition ou se sont formés en nutrition par la lecture. Ils peuvent vous aider à diagnostiquer un trouble nutritionnel et vous donner des conseils. Toutefois,  la plupart vous conseillera de voir un diététicien. En effet celui-ci joue un rôle complémentaire car, spécialiste de l’alimentation, il va pouvoir vous aider à mettre les conseils nutritionnels en pratique en fonction de vos goûts, vos habitudes, votre vie professionnelle, votre culture, vous aider à choisir les aliments, les marques, élaborer des recettes, des menus, vous guider dans vos choix au restaurant, etc..

A l’heure actuelle, l’intérêt que nous portons à notre bien-être et notre alimentation est de plus en plus important. Les informations sur l’alimentation foisonnent tant dans les magazines que sur internet mais ne sont pas toujours scientifiquement fondées. En effet, elles peuvent émaner de  personnes qui n’ont pas acquis, lors d’une formation rigoureuse, le sens de l’analyse critique des données scientifiques et des sources de celles-ci, ni les compétences de vulgarisation d’articles scientifiques pour le grand public. De plus ces informations sont souvent dictées par l’attrait du public pour le sensationnel, le sentiment d’insécurité vis à vis de l’alimentation industrielle voire le monde médical, l’envie d’un retour à une alimentation plus saine et naturelle.

Il est important de faire la part des choses entre les informations farfelues et celles qui sont scientifiquement démontrées. Pour cela, vérifiez toujours la source de vos informations et méfiez-vous des charlatans, ils sont nombreux !

Dans un style plus ludique et provocateur, découvrez la vidéo créée par l’UPDLF en octobre 2012 pour sensibiliser au charlatanisme en matière de prise en charge nutritionnelle.

Vous souhaitez poser une question dans ce domaine ou signaler un « professionnel » qui ne semble pas correctement formé ? Envoyez un mail à defense.dieteticien@gmail.com

–> lien sur l’article

 

Union Professionnelle des diplômés en Diététique de Langue Française (UPDLF asbl)

Avenue de la Forêt, 70

B-1950 Kraainem

Tél/Fax : 0478/720.250