Éthique professionnelle et déontologie

Le code de déontologie et le code d’éthique professionnelle soutiennent les diététicien-ne-s dans leur volonté de fournir un travail de qualité et le plus homogène possible en se basant sur des connaissances scientifiquement fondées.

Déontologie

Le code de déontologie fixe les règles obligatoires qui régissent la profession, la conduite de ceux/celles qui l’exercent et pouvant être invoquées en cas de manquement aux normes ou de litige. Les diététicien-ne-s ASDD s’engagent à respecter les principes fixés par le code de déontologie dans le cadre de leur travail.

Le code de déontologie vise à

  • favoriser la confiance entre les diététicien-ne-s ASDD et leurs clients ou patients et
  • préserve la bonne réputation de la profession et de l’association professionnelle.

Le code de déontologie regroupe les règles principales applicables a la profession notamment relatives à la gestion des conflits éthiques, à l’instauration de rapports professionnels avec les patients et les clients, mais aussi les règles applicables à la publicité.

En cas d’infraction aux droits et à l’intégrité des personnes citées , une plainte peut être déposée auprès de la commission de déontologie. Un règlement en définit les modalités.

Éthique professionnelle

Afin d’assurer de façon compétente, responsable et efficace leurs différentes tâches professionnelles, les diététicien-ne-s doivent continuellement examiner les valeurs et normes sur lesquelles se fonde leur activité professionnelle.

Le code d’éthique professionnelle des diététicien-ne-s suisses s’adresse à tout-e-s les diététicien-ne-s légalement reconnu-e-s, indépendamment de leur champ d’activité. Il consiste en un recueil de valeurs et de normes de référence pour la pratique professionnelle. Ce recueil ne se veut toutefois pas exhaustif. Le code d’éthique indique aux diététicien-ne-s comment remplir leur mission sociale et précise ce que peut attendre la société à leur égard.

Le code d’éthique professionnelle n’apporte pas de consignes opératoires concrètes et n’impose pas non plus ce qu’il faut faire ou non dans des situations professionnelles spécifiques. Il ne remplace donc pas la réflexion de chacun-e sur l’exercice de sa profession. Les professionnel-le-s restent responsables de leurs décisions personnelles. Le code d’éthique contribue à la réflexion de chacun-e sur ses valeurs et normes personnelles et professionnelles. Cette réflexion éthique permet un développement personnel et professionnel constant.

Le code d’éthique professionnelle complète la Charte/le Profil ainsi que le code de déontologie de l’ASDD. Il a été élaboré par la commission éthique professionnelle et assurance qualité de l’ASDD et a été adopté par l’Assemblée générale en 2013. Il se fonde sur l’International Code of Ethics and code of Good Practice de l’International Confederation of Dietetic Associations ICDA de 2008 ainsi que sur les codes d’éthique de diététicien-ne-s d’autres pays.